Dhimmi Watch

Dhimmitude

Féminismes et dhimmitude, une conférence de Dhimmi Watch, le 21 avril 2022

Jan 28, 2022

Féminismes et dhimmitude, une conférence de Dhimmi Watch, le 21 avril 2022

Les agressions sexuelles de Cologne, le voile, le burkini, les affaires Mila, Tariq Ramadan, Polanski… Où vont les féminismes ?

Féminismes et Dhimmitude, c’est une vidéo conférence de Dhimmi Watch, avec Richard Rossin, Renée Fregosi et Peggy Sastre.

Inscriptions préalables par mail à dhimmiwatch.2030@gmail.com.

… le féminisme qui se reconnaît dans l’extrême gauche a adopté les priorités de l’extrême gauche. C’est à peu près ce qui se passait il y a 40 ans, du temps des staliniens. « Ne dites pas ceci ou cela, car vous feriez le jeu du fascisme », nous répétait-on à l’envi. Aujourd’hui ça n’a pas changé : ces femmes [des féministes françaises] sont d’abord politiques, avant d’être féministes. Et à chaque fois, elles vous renvoient à la figure que, si les jeunes portent le niqab, c’est parce qu’elles le veulent bien. Et que, si vous prétendez critiquer ceci, c’est une attaque de leur pratique religieuse… Donc c’est fini, on n’en parle plus. C’est devenu un sujet tabou. … Ce que cette affaire de Cologne [plus de 1000 agressions sexuelles pendant la nuit du 31/12/2015] a démontré, c’est que quand ce sont des étrangers qui sont en cause, alors les priorités changent. » (Elisabeth Badinter, Marianne, 21 janvier 2016)

Illustration : manifestation pour les droits des femmes, Tours, 24 novembre 2018 NousToutes (wikimedia Commons)