Le facteur dhimmi dans l’exode des Juifs des pays arabes


C’est le rétablissement de la dhimmitude après la décolonisation des pays islamisés qui a déclenché l’exode des Juifs de ces pays. La dhimmitude devrait être reconnue, non seulement au niveau moral et humain, mais aussi comme un grave problème politique contemporain. L’idéologie et les préjugés qui ont justifié l’oppression des Juifs, des Chrétiens, des Hindous, des Bouddhistes et d’autres groupes religieux, doivent être abandonnés dans le monde musulman. Il est urgent que les dirigeants politiques et religieux musulmans dénoncent les sources d’intolérance dans leur propre culture afin de jeter les ponts d’une réconciliation universelle. Ce résultat ne pourra être atteint que lorsque les peuples victimes de la dhimmitude, se libéreront du syndrome dhimmi de gratitude et auront eux-mêmes le courage de la dénoncer et de forcer l’opinion publique et l’intelligentsia musulmane à la reconnaître. Car il n’y a pire tyrannie que celle qui exige de la victime la gratitude envers son oppresseur.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s