Zanzibar, la plaque tournante de la traite orientale d’esclaves africains


Document paru sur Canal + Afrique le 20 décembre 2020, signalé par Ibrahima Abu Sall, mis en ligne le 17 janvier 2021

Dans les sociétés régies par la sharia, tous les êtres humains ne sont pas égaux : il y a les Musulmans et les autres. Ces « autres », des dhimmis, sont humiliés, taxés et persécutés au nom des règles racistes de la dhimmitude. Mais le racisme va plus loin, et c’est un sujet tabou. Les Musulmans blancs (arabes) réduisent en esclavage des Africains, même musulmans, même au 21ème siècle, comme ce site vous le révèle. Zanzibar a fait fortune par le commerce d’esclaves. Au 18ème siècle, le commerce d’esclaves vers la Perse, l’Arabie et l’Inde s’est intensifié dans des conditions horribles. L’historien Tidiane N’Diaye évalue à 17 millions le nombre de victimes de cette traite arabe. Selon les estimations données dans la vidéo que vous allez voir, 16.000 personnes mouraient chaque année dans les entrepôts d’esclaves de Zanzibar. Ames sensibles, prenez des précautions avant de regarder cette émission.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s